Anne-Sophie Lancelin

  • 17.01 | 20h
  • 18.01 | 20h
  • 19.01 | 20h
micadanses-Paris Anne-Sophie Lancelin

Persona

[création]
Durée : 55 min
Tarifs : de 10€ à 16€
Infos pratiques :

Soirée partagée avec Carole Quettier

Anne-Sophie Lancelin est bien connue comme interprète auprès de nombreux chorégraphes prestigieux. Pourtant, après l’écoute d’une musique de Lucas Fagin, a surgi un désir profond de création. S’est alors construit peu à peu un solo qui dessine des êtres, Persona, en huit moments, huit univers, en autant d’individus d’abord indistincts qui se dévoilent et se dissimulent aussi, qui gardent comme un trésor leur part de mystère, apparaissant, disparaissant, arborant différents masques, réels ou fictifs. Ce jeu interrogatif, ce défi introspectif, tient de la mise en abyme de la danse elle-même en sa qualité de grande révélatrice, qui tient à la fois de sa grande capacité d’abstraction et en même temps de son inflexible sens de la justesse. Sans psychologie ou étude de mœurs. Car, nous le savons, le mouvement ne ment pas.

Biographie

Formée en danse contemporaine et en alto au CNR de Lille et au CNSMDP de Paris, Anne-Sophie Lancelin  a une riche carrière d’interprète. Elle dansé pour Daniel Dobbels, Thomas Lebrun, Josef Nadj, Emanuela Nelli et le compositeur Alain Mahé (et Nacera Belaza.

Elle danse depuis 2009 pour Christine Gérard dans le duo Les Dormeurs et dans La Griffe. En 2019, elle crée avec l’écrivain Marc Blanchet, le duo Tristes encore dans le cadre du printemps des poètes. La même année, elle danse Les études Wigmaniennes de Gundel Eplinius transmises par la chorégraphe et notatrice Aurélie Berland. Elle poursuit ce travail au sein de la Compagnie Gramma dans Les statues meurent aussi, créé en janvier 2021. Elle crée en 2020 la Compagnie Euphorbia.

Parallèlement à la danse, elle écrit des poèmes. La suite de poèmes Où la tête s’est perdue est publiée dans la revue « L’Étrangère » en septembre 2020. Le recueil Ouvrage du récif est paru en juillet 2021 aux éditions Le Cormier.

Production

Production : Compagnie Euphorbia
Coproduction : micadanses-Paris, La Scène nationale d’Orléans et le Centre Chorégraphique National de Tours
Soutiens : Centre National de la Danse
Remerciements : Géraldine et Josette Lancelin, Christine Gérard, Nina-Fore Hernandez, Isabelle Lévy-Lehmann, Monica Vegliani, Emile Lancelin-Mathias, Marc Blanchet et Fernando Fiszbein

Distribution

Chorégraphie et interprétation : Anne-Sophie Lancelin
Sculpture : Masque en diorite verte et âme en bois très ancienne de Denis Monfleur
Musiques : Electro-choque et Psychedelic de Lucas Fagin, Étude pour piano numéro 21 de Conlon Nancarrow, Julia dream de Pink Floyd, Yesternow de Miles Davis et Chameleon de Herbie Hancock
Lumières : Jean-Marc Serre
Régie : Xavier Carré
Costumes : Catherine Garnier

Photo © Isabelle Lévy-Lehmann