2022 Teresa Vittucci / Doom

  • 27.01 | 20h
  • 28.01 | 20h
micadanses-Paris Teresa Vittucci

Doom

[création]
Durée : 60 min
Tarifs : de 10€ à 20€

avec le Centre culturel suisse hors les mur

En 2020, le festival avait accueilli le solo détonnant, surprenant et osé de Teresa Vittucci, Hate me tender. Cette fois-ci, elle s’expose en duo avec le compositeur et performer Colin Self. La thématique demeure liée au féminin, à son image assignée par les religions et les mythes. Eve, Pandore, deux histoires qui sont autant de paysages que de points de départ de Doom. Les deux protagonistes s’adonnent à une douce dérive poétique qui tient plus de la tentative de réconciliation que de la bataille rangée, ou de la revendication dure. Leurs deux corps se posent tels des sculptures chargées d’histoire, désireuses d’un ailleurs, de la reconnaissance de leur indépendance, de leur volonté de vivre. Un chemin de connaissance s’ouvre à elles : sort, destinée, fatalité, assignation… ? Tout se transforme, les yeux enfin dessillés, les oreilles enfin ouvertes, au féminin, à ses savoirs, à sa voix nécessaire.

Biographie

Née à Vienne, Teresa Vittucci vit et travaille à Zurich.

Sa pratique traverse les domaines de la performance, de la danse contemporaine, de la comédie absurde et du cinéma, et interroge les perspectives féministes et queer de la culture pop, de l’histoire et de la religion. Les mauvaises blagues font également toujours partie du processus.

Travaillant principalement en solo, elle affectionne également le travail collaboratif ; elle a notamment travaillé avec Nils Amadeus Lange, Marilu Mapengo Namoda, Claire Sobottke, Michael Turinsky et Colin Self. En tant qu’interprète, elle a performé avec Simone Aughterlony, Marie-Caroline Hominal, Benny Claessens entre autres.

De nombreuses fois récompensée pour son travail, elle a notamment reçu le prix de reconnaissance pour son travail d’interprète par la Ville de Zurich et le Prix fédéral suisse de la danse pour son oeuvre HATE ME, TENDER.

Elle est actuellement « Young Associate » au Tanzhaus Zürich.

Production

production : Kira Koplin / GROUND- WORKERS
Administration : Karin Erdmann Production : OH DEAR! Zürich et OH DEAR productions Wien

Coproduction : Tanzhaus Zürich, Arsenic Lausanne, Théâtre St-Gervais Genève, Sophiensæle Berlin, WUK Wien, Dampfzentrale Bern, Art Stations Foundation CH/ Muzeum Susch
Soutiens : Stadt Zürich Kultur, Fachstelle Kultur Kanton Zürich, Pro Helvetia Schweizerische Kulturstiftung, Migros Kulturprozent, Stiftung Ernst Göhner and Stadt Wien Kultur
Remerciements : Theater Neumarkt

Distribution

Chorégraphie et interprétation : Teresa Vittucci
Composition, performance : Colin Self
Scénographie : Anna Wohlgemuth
Lumières : Thomas Giger
Direction technique : Marek Lamprecht
Dramaturgie : Benjamin Egger
Regard extérieur : Marc Streit / Tanzhaus Zürich
Production : Kira Koplin / GROUNDWORKERS
Administration : Karin Erdmann

Photo © Félix Hergert