2023 Ioannis Mandafounis / Scarbo

Ioannis Mandafounis

Scarbo

  • 01.02 | 19h
  • 02.02 | 19h
  • 03.02 | 19h
  • 04.02 | 18h
Durée : 45 min
Tarifs : de 5€ à 22€
Infos pratiques :

À l’issue de la représentation du 2 février, Conversation Critique animée par Olivier Frégaville Gratian D’Amore et des membres du collège danse du Syndicat Professionnel de la Critique Théâtre, Musique et Danse. Le public est invité à participer à l’échange.

Un film d’art et d’essai, version live

Un solo est-il toujours un autoportrait même s’il est chorégraphié par un comparse ? Scarbo est-il Manon Parent elle-même ou la personne révélée par le regard de Ioannis Mandafounis ?

L’interprète illumine par sa liberté à exprimer des états émotionnels et physiques, des situations de corps magnifiques, emportant la danse vers une sorte de narration endiablée, touchante, qui sonne comme une confidence. Accompagnée de musiques de Ravel et Debussy, la pièce entraîne inexorablement dans une mise en scène presque filmique, traversée d’élans profonds, de dynamiques subtiles, de sensations vibratiles… Une ode personnelle offerte comme un superbe cadeau découvert dans l’intimité d’une chambre, d’une scène, la nuit venue.

 

Biographie

Genevois, Ioannis Mandafounis étudie au Conservatoire de Paris. Avant de devenir choré-graphe, il danse pour le Göteborg Opera Ballet, le Netherlands Dans Theater 2 et pour la Forsythe Company de 2005 à 2009.

En 2004, il fonde la Lemurius Company à Athènes avec laquelle il crée Crosstalk (2009), Big Production / Yperparagogi (2011). En 2007, il crée pour l’Opéra d’Athènes une nouvelle version de L’Après-midi d’un Faune et commence sa collaboration avec Fabrice Mazliah, avec qui il crée le duo P.A.D. puis HUE. 

De leur collaboration naîtra la Cie Projet 11 fondée en 2009 et le Collectif Mamaza. Ils créent Z.E.R.O. (2009) et Eifo Efi (2013), Cover Up (2011) en collaboration avec May Zarhy, le duo Pausing et la pièce de groupe The Nikel Project- songs&poems (2012), ainsi que trois installations : Asingeline en 2011, Context without Content en 2012 et Garden State en 2014.

Parrallèlement, Ioannis Mandafounis multiplie les collaborations avec des interprètes et chorégraphes tels qu’Olivia Ortega, Nikos Dragonas, Katerina Skiada, Elena Giannotti, Nina Vallon, Laurent Chetouane, Mikael Marklund, Roberta Mosca, Aoife McAtamney, Elena Giannotti, Roberta Mosca, Bruce Myers, Emilia Giudicelli, Manon Parent, Brice Catherin, le Corpus Ensemble ou encore Antigone Frida.

Ioannis Mandafounis signe des pièces chorégraphiques pour diverses institutions telles que le Ballet Junior de Genève, la Manufacture de Lausanne, le TJG Theater Junge Generation, le Théâtre National de Grèce, l’Expanded Contemporary Dance d’Amsterdam, le Conservatoire National de Musique et de Danse de Lyon, Norrdans de Suède, le Grand Théâtre de Genève ou encore l’Opéra de Lyon.

En 2015, l’Office Fédéral de la Culture lui décerne le prix de danseur exceptionnel 2015.

En 2022, il est nommé directeur artistique de la Forsythe company, fonction qu’il occupera dès la saison 2023-2024.

Production

Production : Cie Ioannis Mandafounis
Coproduction : Pavillon ADC-Genève, Théâtre le Colombier Avec le soutien de Ville de Genève, Canton et République de Genève, Pro-Helvetia – Fondation Suisse pour la Culture, Loterie romande, Fondation Stanley Thomas Johnson, Fondation Ernst Göhner, ADC Studios.

Distribution

Concept et chorégraphie : Ioannis Mandafounis
Chorégraphie et interprétation : Manon Parent
Création Lumières : David Kretonic
Régie lumières : Arnaud Viala
Administratrice de production : Mélanie Fréguin

photo © Jean-Baptiste Bucau