2023 Collectif ÈS / Loto3000

Collectif ÈS : Loto3000
Collectif ÈS

Loto3000

  • 19.01 | 20h30
  • 20.01 | 20h30
Durée : 90 min
Tarifs : de 5€ à 22€
Public : Tout public / En famille
Infos pratiques :

à partir de 8 ans

 

Un loto qui fait danser. Un loto carnaval. Un loto manifeste.

Ce n’est pas parce qu’il y a un tirage de numéros que ce loto est tout à fait conforme ou traditionnel. Des surprises, il y en a. Des lots, oui, mais… La configuration spatiale précise, certes, mais… Quant aux joueurs, il faut venir pour voir, croire, espérer… Donc pas de grille-pain à l’obsolescence programmée certifiée à gagner, ni de mug à l’effigie de la Reine Elizabeth ou de son successeur… Par contre, on peut parier sur des danses inventives, des dérives étonnantes, des digressions nécessaires, des codes qui craquent de toutes parts. À partir d’une situation bien connue, associée à la campagne et au populaire, le Collectif ÈS crée une belle pagaille très organisée où tout le monde se voit transbahuté, déplacé, sur la piste révélé !

 

 

Biographie

« Notre premier choix artistique est la création collective. »

ÈS est une préposition qui signifie En matière de. Elle est toujours suivie d’un pluriel et donc d’une multiplicité, comme celle que nous cherchons dans l’idée du collectif. Prenant la parole comme un groupe où chaque personnalité impliquée est concernée, sans attribution de rôle, chacun porteur de son regard et de son approche ; nous appréhendons la création comme une fabrique collective pour proposer des objets issus du nous. Faire le pari que tout objet ou acte créatif soit cosigné à trois.

Créer du spectacle vivant, c’est proposer des objets vivants, vus, vécus par des vivants. Ce partage-là, on le cherche à notre façon : nous cherchons une intensité physique qui pousse nos corps à s’engager, à être habités pleinement. Un désir de développer une empathie physique, d’investir des corps qui communiquent et transpirent le plaisir d’être ensemble. Cette recherche est sans cesse alimentée par nos questionnements autour de la communication, de l’énergie de groupe, de la nécessité pour nous d’un tel fonctionnement et du rôle social qu’il peut jouer. Créer est l’opportunité de se rassembler, d’oeuvrer ensemble, de questionner notre rapport à l’autre.

Depuis 2011, nous co-signons des pièces en nous emparant, non sans autodérision, des thématiques telles que l’utopie, le désaccord, le plagiat ou l’héritage des références populaires.»

Le Collectif ÈS est associé à Mille Plateaux CCN La Rochelle de 2022 à 2024, au Rive Gauche Scène conventionnée Art et Création St-Etienne-du-Rouvray 2022 à 2025.

Production

Production : Collectif ÈS
Coproduction : L’Abattoir – Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public – Pôle arts de rue Chalon-sur-Saône / CN D Centre National de la Danse / Le Lux Scène nationale de Valence / La Rampe – La Ponatière Scène conventionnée Art et Création – Echirolles / CCN & Vous Ballet du Nord Sylvain Groud / Théâtre du Vellein – Capi l’agglo, Villefontaine / Les Tombées de la nuit Rennes

Le Collectif ÈS est conventionné par le Ministère de Culture et de la Communication – DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, par la région Auvergne-Rhône-Alpes au titre de l’aide aux équipes artistiques et par la ville de Lyon pour son fonctionnement. Projet soutenu par l’Adami. • Le Collectif ÈS est associé à Mille Plateaux CCN La Rochelle de 2022 à 2024 ; Le Rive Gauche Scène conventionnée Art et Création Saint-Étienne-du-Rouvray de 2022 à 2025 ; la Maison de la Danse et la Biennale de Lyon de 2023 à 2025.

Avec le soutien de la SACD (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques) et de l’Onda, Office national de diffusion artistique dans le cadre de leur programme TRIO(S)

Distribution

Avec le festival Escales danse

Conception et direction : Collectif ÈS
Pièce pour 7 interprètes en alternance
Interprétée et créée avec : Adriano Coletta, Sidonie Duret, Martín Gil, Lauriane Madelaine, Julie Charbonnier, Jeremy Martinez, Alexander Miles et Emilie Szikora
Directrice de production : Raphaëlle Gogny
Chargé d’administration et de production : Aurélien Le Glaunec

Photo © Wilfrid Haberey