2022 Kashyl / Ashley Chen / Distances

  • 21.01 | 20h30
  • 22.01 | 17h
Atelier de Paris / CDCN Kashyl / Ashley Chen

Distances

[création]
Durée : 60 min
Tarifs : de 10€ à 20€

Il serait simple de prendre la création d’Ashley Chen comme une réflexion ou un point de vue sur le féminin, car avec une belle distribution de dix interprètes femme, la tentation est grande. Il s’en récuse explicitement. Au contraire, il revendique une pièce où le genre s’efface, où les visages masqués contribuent à ce suspend. Le titre, Distances, vient ensuite très clairement orienter la chorégraphie vers la recherche de ce qui constitue profondément la danse : l’espace, l’espace entre les corps, les modes de parcours dans l’espace. Donc une danse des interstices, de l’entre-deux, de la frontière mouvante ou rigide, du pré carré et du for intérieur et extérieur. Après, ces approches, détours, cheminements se qualifient : attirance, répulsion, fusion. Enfin, le groupe se construit, se définit par ses entités et son organicité, son évolution et sa maturation. Un seul grand ensemble se révèle, animé d’un mouvement multiple et continu, palpite, se déploie dans une complexité chamarrée, éblouissante de vie.

Biographie

Ashley Chen fait ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Paris de 1994 à 1999. Après une création avec Thomas Duchâtelet, il s’envole en 2000 vers New-York pour intégrer la Merce Cunningham Dance Company. Il y reste quatre ans, participe à cinq créations et danse une dizaine de pièces du répertoire.
Il revient ensuite en France et joint le Ballet de l’Opéra de Lyon, où il interprète des pièces des chorégraphes Christian Rizzo, Angelin Preljocaj, William Forsythe, Russel Maliphant, Mathilde Monnier et Trisha Brown.
En 2006, il quitte le Ballet pour sillonner l’Europe et les différentes collaborations. Il travaille avec John Scott et Liz Roche à Dublin, Michael Clark à Londres, Jean-Luc Ducourt et Michèle Ann de Mey à Bruxelles, Philippe Decouflé, Boris Charmatz, Mié Coquempot, Fabrice Dugied en France.
En 2002, Ashley Chen chorégraphie We’re all grown up now! à New-York. Un an après, il monte avec Marise la Lagrave I’m not a Gurrel!!, vidéo-danse filmée dans l’état de New-York. En 2008, il créé avec le collectif Loge 22 I meant to move à Lyon. En 2012, il fonde la compagnie Kashyl, dans le Calvados en Normandie, avec le désir de monter des pièces chorégraphiques originales et insolites où il peut se permettre une exploration profonde de la création scénique. Il crée Habits/Habits en 2013, Whack!! en 2015, Chance, Space & Time en 2016, Unisson en 2018 et Rush en 2019, et Distances (2020).

Production

Production : Cie Kashyl
Coproductions : Le Phare – CCN du Havre Normandie, dir Emmanuelle Vo-Dinh (Accueil studio), CCN – Ballet de Lorraine (Accueil studio), Le Rive Gauche, Scène conventionnée danse, Saint-Etienne-du-Rouvray (lieu de création), Coproduction CNDC – Angers dans le cadre des Accueils-studios, CCN de Caen en Normandie (soutien à la production), Atelier de Paris / CDCN, La Villette, La Briqueterie / CDCN du Val-de-Marne
Soutiens : Atelier de Paris / CDCN et l’ODIA Normandie (dans le cadre du Festival JUNE EVENTS), La Tierce
Résidences et mises à disposition : La Saison Culturelle de Deauville avec le soutien du CND Centre national de la danse, accueil en résidence. La compagnie Kashyl reçoit le soutien de la Région Normandie – Conventionnée / la Drac Normandie – Aide à la structuration / le Conseil départemental du Calvados / la Ville de Caen – Conventionnée.

Ce spectacle bénéficie de janvier 2021 à juillet 2022 du soutien au préachat et d’août 2022 à août 2023 du soutien à la diffusion de la Charte d’aide à la diffusion signée par l’Onda, l’Agence culturelle Grand-Est, l’OARA Nouvelle Aquitaine, l’ODIA Normandie, Occitanie en scène et Spectacle vivant en Bretagne

Distribution

Conception et chorégraphie : Ashley Chen
Interprétation : Alexandra Damasse, Olga Dukhovnaya, Peggy Grelat-Dupont, Mai Ishiwata, Catherine Legrand, Haruka Miyamoto, Andrea Moufounda, Marlène Saldana, Asha Thomas, Solène Wachter, avec en alternance Pauline Colemard et Flora Pilet
Composition musicale : Pierre Le Bourgeois / Animaux Vivants
Création lumières : Eric Wurtz
Reprise régie lumière : Caroline Gicquel
Création costumes : Marion Regnier
Collaborations artistiques :
Julien Monty, Philip Connaughton

Photo © OryMinie