2022 Amala Dianor / Point zéro et Wo-man

  • 25.01 | 20h
  • 26.01 | 20h
  • 27.01 | 14h30
  • 28.01 | 20h
  • 29.01 | 20h
Théâtre de la Ville - Les Abbesses Amala Dianor

Point zéro et Wo-man

[création]
Durée : 45min + 15 min
Tarifs : de 16€ à 26€

Le programme est composé de deux pièces : un trio et un court solo, sûr moyen de déguster la danse d’Amala Dianor. Point Zéro réunit donc trois amis qui profitent de l’occasion pour faire le point sur leurs parcours respectifs. Ainsi le chorégraphe lui-même, Johanna Faye et Mathias Rassin partagent leurs danses, leurs techniques, les éprouvent et mesurent le chemin parcouru : toutes ces rencontres artistiques, ces représentations, ces projets qui forgent peu à peu des personnes uniques aux savoirs uniques. Le hip-hop bien entendu, la street dance, mais aussi la danse contemporaine, se tissent dans ce spectacle qui symbolise bien la virtuosité stylisée d’Amala Dianor et cette soif de métissage fertile.

Quant au solo féminin, Wo-man, il répond au magnifique Man-Rec créé et dansé par Amala lui-même. Nangaline Gomis interprète ainsi une danse hybride, dépouillée et complexe, incarnée et abstraite, un moment riche et condensé, puissant tel une liqueur odorante.

Biographie

Après un parcours de danseur hip-hop, Amala Dianor intègre en 2000 l’École Supérieure du Centre National de Danse Contemporaine d’Angers. Pendant 10 ans, il travaille comme interprète (Régis Obadia, Farid Berki, Abou Lagraa, Georges Momboye, Françoise et Dominique Dupuy, Hafiz Dhaou et Aicha M’Barek, Emanuel Gat…). En 2011, il remporte le deuxième prix du jury au concours Reconnaissance pour sa première chorégraphie, Crossroad et crée sa compagnie en 2012.

Le chorégraphe est très vite identifié pour la singularité de son écriture élégante et organique qui s’inscrit dans une recherche formelle sur le mouvement, à la croisée des styles. Sa compagnie compte aujourdh’ui une quinzaine de pièces à son répertoire.

À la recherche de nouveaux publics connectés, il s’associe en 2021 au plasticien Grégoire Korganow et invente une série de courts-métrages de création intitulée Ciné-Danse. Pour 2022, il envisage la création d’une nouvelle grande forme pour 10 danseurs et 1 musicien live, À 20cm près. Il s’engage parallèlement pour la formation de danseurs en France et en Afrique de l’Ouest avec le projet Siguifin, création collective pour 9 danseurs avec Ladji Koné, Alioune Diagne et Naomi Fall qui sera présentée dans le cadre de Suresnes Cité Danse en 2022.

Amala Dianor reçoit la Médaille de Chevalier des Arts et des Lettres en 2019.

Production

Point zéro

Coproduction : Théâtre de la Ville – Paris ; Maison de la Danse / Pôle européen de création – DRAC Auvergne – Rhône Alpes / Ministère de la Culture ; Bonlieu, scène nationale d’Annecy ; CNDC d’Angers dans le cadre des accueils studio ; Le Carroi, La Flèche
Subvention à la création : Etat – DRAC Pays de la Loire ; Ville d’Angers
Résidence de création L’Avant-Seine, Théâtre de Colombes, CNDC d’Angers, Maison de la Danse de Lyon
Prêt de studio : Théâtre Louis Aragon, Tremblay-en-France

Wo-man

Production : Cie Amala Dianor I Kaplan
Coproduction : Maison de la Danse / Pôle européen de création– DRAC Auvergne – Rhône-Alpes / Ministère de la Culture ; Théâtre de la Ville, Paris ; Les Quinconces-L’espal scène nationale du Mans ; Bonlieu Annecy scène nationale
Avec le soutien de la Ville d’Angers (en cours)

Accueil en résidence : Maison de la danse de Lyon ; les Quinconces-L’espal scène nationale du Mans ;Théâtre Chabrol, Angers
La compagnie Amala Dianor est conventionnée par l’Etat – DRAC Pays de la Loire, la Région Pays de la Loire et soutenue par la Ville d’Angers. Elle bénéficie depuis 2020 du soutien de la Fondation BNP Paribas. Amala Dianor est artiste associé à la Maison de la danse de Lyon – Pôle européen de création et membre du Grand Ensemble des Quinconces-L’espal scène nationale du Mans.

Distribution

Point zéro
durée : 45 min

Chorégraphie : Amala Dianor
Assistant artistique : Alexandre Galopin
Interprétation : Amala Dianor, Johanna
Faye, Mathias Rassin
Musique : Awir Léon
Lumières, régie générale : Nicolas Tallec
Direction déléguée : Mélanie Roger
Régisseur de tournée : Lucie Jeannenot
Costumes : Laurence Chalou
Production : Cie Amala Dianor I Kaplan

Wo-man
durée : 15 min

Chorégraphie : Amala Dianor
Interprétation : Nangaline Gomis
Musique : Awir Léon
Lumières, régie générale : Nicolas Tallec
Direction déléguée : Mélanie Roger
Régisseuse de tournée : Lucie Jeannenot
Costumes : Laurence Chalou

Photo © Romain Tissot