2023 Cie Mossoux Bonté / Les Arrière-Mondes

Cie Mossoux Bonté

Les Arrière-Mondes

  • 16.01 | 20h30
  • 17.01 | 20h30
Durée : 60 min
Tarifs : de 7€ à 24€
Public : Adulte

Échappées de la nuit des temps, des créatures ébouriffées plongent dans nos yeux comme dans un miroir sans fond

Ce ne sont pas six personnages en quête d’auteur qui apparaissent et disparaissent sans cesse, sortant subrepticement de la nuit pour y retourner, renaître, et refaire surface autrement, métamorphosés. Ces créatures ne cherchent qu’à éprouver de nouveau les délices de l’émotion, de la vie revenue, à jamais attaquée de toutes parts mais à jamais chevillée aux corps. Éternelles rescapées de l’Histoire, elles nous entraînent dans leurs folies visuelles, leurs danses fascinantes, leurs allées et venues mystérieuses et obsessionnelles. Patrick Bonté réussit implacablement, en grand ordonnateur baroque et raffiné, foisonnant et précis, à nous plonger dans un monde inconnu, riche et surprenant.

 

 

Biographie

Depuis leur rencontre en 1985, Nicole Mossoux et Patrick Bonté prennent tour à tour l’initiative de projets autour desquels ils rassemblent une tribu prête à tout : des danseurs qui joueront le jeu, des musiciens regardeurs, des costumiers et scénographes aventureux, qui leur emboîteront le pas, chacun à sa façon.

Elle vient de la danse. Il vient du théâtre. Se défiant des diktats de présence au plateau imposés par les deux disciplines, ils vont les pousser l’une et l’autre dans leurs derniers retranchements, en fouiller l’inexploré pour développer à chaque fois un nouveau langage à la lisière de ces deux voies sur le mode de la suggestion.

Aucune lecture n’est imposée, c’est le regard, l’imaginaire du spectateur qui est engagé. C’est certainement pour cette raison que si le tandem devait se réclamer de précurseurs, il est hors de tout paradoxe que ce fût au sein des arts visuels, de la littérature, de la psychanalyse, de la musique et non du théâtre ou de la danse. Aux spectateurs de se (laisser) glisser dans les interstices de leurs fantasmes obscurs, des incohérences de notre rapport au monde, dans les zones troubles de la sensibilité et de notre inquiétante étrangeté auxquels le travail de la Compagnie tend un miroir.

Parallèlement, la Compagnie assure des moments de partage avec différents publics : ateliers avec des enfants autistes, des étudiants en arts de la scène, des spectateurs, accompagnement d’autres artistes et mise à disposition d’un studio de répétition.

Films et livres se sont succédé tout au long de ces années de recherche pour donner à voir et à comprendre autrement les problématiques abordées sur scène

Production

Production : Compagnie Mossoux-Bonté, en coproduction avec le Théâtre Les Tanneurs, La Coop asbl.et Shelterprod.
Avec le soutien de : Taxshelter.be, ING, du Tax-Shelter du Gouvernement fédéral belge, de la Fédération Wallonie-Bruxelles, service de la danse et de Wallonie-Bruxelles International

Distribution

Conception : Patrick Bonté
Mise en scène et chorégraphie : Patrick Bonté et Nicole Mossoux
Interprétation et collaboration artistique : Dorian Chavez, Taylor Lecocq, Colline Libon, Lenka Luptakova, Frauke Mariën et Shantala Pèpe
Interprétation en alternance : Quentin Chaveriat et Flora Gaudin
Musique originale : Thomas Turine
Scénographie : Simon Siegmann
Costumes : Jackye Fauconnier
Masques, coiffes et maquillages : Rebecca Florès-Martinez
Assistée par : Marie Messien, Isis Hauben, Sandra Marinelli et Jean Coers
Lumière : Patrick Bonté
Direction technique : Jean-Jacques Deneumoustier
Réalisation des costumes avec l’aide de Cécile Corso, Anicia Echeverria et Muazzez Aydemir
Régie son : Fred Miclet
Régie lumière : Emma Laroche
Assistanat : Baptiste Leclère

photo © Julien Lambert