30 & 31.01 | 18h

Le Socle

Yumi Fujitani

Aka-Oni

création

Gratuit

 

Distribution

Chorégraphie et interprétation  :
Yumi Fujitani
Musiciens :
Jean-Brice Godet
(le 30.01),
Simon Drappier
(le 31.01)
Aide création costume : Corinne Martinez
Photo :  ©Corinne Martinez

Un long ruban rouge, un corps de femme, un musicien.  Aka-Oni traverse l’espace et le temps, s’ancre au Japon et nous parvient puissant, contemporain, adressé à tous. Yumi Fujitani déclare très simplement mais avec force dans ses créations : « j’explore sans cesse l’archétype féminin et du sacré ».  Le rouge représente la déesse shinto du soleil Amaterasu, le Dharma du rouge, c’est également le symbole des Miko, ces jeunes femmes au service des sanctuaires shintoïstes, qui, autrefois, entraient en transe et rapportaient des prophéties… Aucune illustration pourtant dans son travail, pas de symbolisme, mais bien la convocation urgente de figures qui dépassent les cultures. Qui va surgir sur le socle ?

 

Née à Kobe, au Japon, Yumi Fujitani vit et travaille à Paris depuis longtemps. Son parcours est marqué dès 1982 de sa rencontre avec Carlotta Ikeda et Kô Murobushi, au sein de la compagnie Ariadone dont les interprètes sont uniquement féminines. Elle participe à son premier spectacle en France avec la compagnie en 1985 comme première danseuse, aventure qui durera 10 ans. Depuis, elle poursuit une recherche personnelle tout à la fois emprunte de butô mais s’en dégageant nettement.

Co-production : Association Pilipili, 6M3, micadanses, Arthe