28 & 29.01 | 19h et 21h

Point éphémère

Camille Mutel

Not I

création

Plein Tarif : 14€
Tarif réduit : 10€

 

Distribution

Conception, Chorégraphie,
Danse : Camille Mutel
Dramaturgie :
Thomas Schaupp
Lumières :
Philippe Gladieux
Accessoires
& Costumes :
Kaspersophie
Travail Sonore :
Jean-Philippe Gross
Régie :
Gildas Goujet
Photo : © Juul Kraijer

La danse dans son essence comprend, entre autres,  une mise en espace pensée, élaborée, riche de significations. Camille Mutel entend disposer son public au plus près d’elle, resserré, à portée de main et donc de corps. Car pour cette chorégraphe l’enjeu de Not I est celui de l’intimité. Volontiers attachée au cérémonial, à la construction de rituels à déguster lentement, elle pose le partage, en direct, en proximité, comme principe d’existence, dénonçant par la-même l’individualisation de nos sociétés, décharnées, dé-liées. Ainsi, chaque individu peut justement se définir par sa propension ou capacité à être dans l’entre-deux. Le projet est bien de créer un moment de co-existences, intime donc, de définir un paysage de relations en constante modification. Offrir et recevoir. Être attentif.

 

Ce spectacle n‘est pas adapté à un très jeune public

Formée à la pratique du mouvement dansé d’Hervé Diasnas, Camille Mutel ressent un choc esthétique à l’âge de 20 ans devant un spectacle de danse butô. Quelques années plus tard, elle danse auprès de Masaki Iwana et travaillera aussi avec Matthieu Hocquemiller et Cosmin Manulescu. En 2010, elle crée son premier solo Effraction de l’oubli, suivront  notamment Go go go said the bird… et Animaux de béance déjà programmés dans Faits d’hiver.

Production : Compagnie Li(luo) / Coproduction : Centre Culturel André Malraux, Scène nationale de Vandoeuvre-les-Nancy ; KLAP – Maison pour la danse, Marseille / Accueil studio : Ballet de Lorraine – CCN de Nancy dans le cadre du dispositif Accueil studio 2019, délocalisé au Théâtre le Marché aux grains, Bouxwiller / Prêt de studio : LA ZOUZE – Cie Christophe Haleb, Marseille;  Trois C-L, Luxembourg; Le grand Studio, Bruxelles. / Avec le soutien de : micadanses, Paris / DRAC Grand Est (structuration) / Région Grand Est (conventionnement) / Ville de Nancy (résidence de création Théâtre Mon désert) / Spedidam. / Ce projet a bénéficié du soutien apporte dans le cadre de la convention de partenariat entre l’Institut français et la Région Grand Est.  Camille Mutel est lauréate 2019 de la villa Kujoyama et de l’aide à l’écriture de la fondation Beaumarchais – SACD.