Si Daniel Dobbels a baptisé sa compagnie L’Entre-deux, c’est peut-être aussi pour épouser les contours de cette alliance musique et danse dont l’empreinte est si forte chez lui. Les choix subtils qu’il conjugue depuis toujours à son écriture chorégraphique font ici écho à Stravinsky en deux solo : L’effroi et L’autre éveil. Les envolées musicales de L’oiseau de feu et la pulsation du Sacre évoquent déjà nombre de mouvements aux corps métamorphiques, égrainés depuis un siècle. Daniel Dobbels, nous offre à voir, sans déroger à l’une de ses maximes, que « la danse est la justice du corps » comme un marteau sans maître.
Les deux interprètes féminines scandent tour à tour les vertus de cette infinie liberté spatiale toute personnelle que le chorégraphe s’astreint d’appliquer au mouvement. Et surtout, de ces notes qui ne sont pas tout à fait inconnues, il fait naître de l’imprévisible et du renouveau. Daniel Dobbels étonne là où la note tombe et se fracasse en laissant planer sur le bras de la danseuse la légèreté d’un effleurement, exploitant le contrepoint, le décalage volontaire de ces interprétations musicales et chorégraphiques d’où la danse ressort victorieuse. Ce duel est un pari réussi entre la musique dévastatrice et éternellement présente, voire intrusive et une écriture gestuelle infiniment poétique, élargie aux limites de l’intime et toujours aussi peu mortelle.
 

Daniel Dobbels conjugue et conduit une activité à la fois d’écrivain, d’essayiste et de chorégraphe. Auteur d’ouvrages sur l’art et la danse, il est également critique d’art à Libération entre 1982 et 1992. Dès 1977 il crée la revue Empreintes, écrits sur la danse et commence la même année à danser avec Susan Buirge et Christine Gérard. Il devient chorégraphe et crée insatiablement depuis. En 2000, la Compagnie de l’Entre-Deux voit le jour : il en est le directeur artistique. Il enseigne à l’Ecole des Beaux Arts de Paris depuis sept ans et est consultant au Studio laboratoire du Fresnoy depuis quatre ans après en avoir été un artiste invité. Il va publier l’ouvrage : Cent ans d’histoire de danse contemporaine à travers cent ans d’histoire de l’art, et travaille actuellement à un essai sur danse et littérature.