20  > 22 janvier | 20h

Les Abbesses

Pierre Pontvianne

Percut

[création]

Le titre Percut, bien prononcer le « t » de la fin voire le redoubler, signale que Pierre Pontvianne entend nous réveiller ; à sa façon, bien sûr. Le rendez-vous, là où le public reçoit la danse, se doit d’être notable, puissant, car la démarche de ce danseur exceptionnel aujourd’hui totalement chorégraphe, ne négligeant d’ailleurs pas de composer les musiques de ses spectacles, est d’ordre salutaire. Comment intriquer le mouvement avec ce qui sourd de l’actualité, ce qui parcourt l’air du temps ? Comment dans la plus grande abstraction dansée accueillir l’impact du monde ? Son ambition, en réalité, est de faire détonner la danse par la percussion du monde dans les corps et, par ricochet, dans notre émotion de spectateur assis. Pierre Pontvianne déploie une savante alchimie gestuelle qui s’autorise à la fois une douce tension et une puissante douceur. Il nous offre un cordial qui guérit mais secoue profondément.

Biographie

Lauréat du prix de Lausanne en 1999, Pierre Pontvianne travaille au sein de compagnies internationales – Nederland Dans Theater, Frankfurt ballet et Carte Blanche. Il s’investit dans de nombreux projets chorégraphiques alternatifs et fonde la compagnie PARC en 2004 avec Émilie Tournaire et Pierre Treille. Depuis 2012, son travail est présenté dans de nombreux festivals. En 2019, il collabore avec David Mambouch sur le film JOTR et crée la pièce BEASTS pour le Ballet National de Lyon, pour lequel il prépare actuellement un nouveau projet.

www.compagnieparc.com

Production

Production : Compagnie PARC

Coproduction : Théâtre du Vellein, Le Phare, CCN du Havre Normandie, CCN du Ballet de Lorraine, Atelier de Paris / CDCN, en coproduction avec La Place de la Danse – CDCN Toulouse / Occitanie, dans le cadre du dispositif Accueil Studio , Le Pacifique – CDCN de Grenoble, l’ADAMI (L’Adami gère et fait
progresser les droits des artistes-interprètes
en France et dans le monde. Elle les soutient également financièrement pour leurs projets de création et de diffusion)
Résidence RAMDAM, UN CENTRE D’ART

Durée : 60 min

Tarif : de 17 € à  22 €

Distribution

Chorégraphie :
Pierre Pontvianne

Interprétation :
Jazz Barbé, Laura Frigato, Paul Girard, Florence Girardon, Catherine Jodoin, Léna Pinon-Lang

Conception sonore :
Pierre Pontvianne

Lumière : Valérie Colas

Décor : Pierre Treille

Parcours Le monde comme il va

Parce que certaines grandes formes nous parlent de notre vie, de notre société et des ses vicissitudes.

Yvann Alexandre, Se méfier des eaux qui dorment (Théâtre de la Cité internationale)
+ Pierre Pontvianne, Percut (Les Abbesses)
+ Malika Djardi, Pier 7 (Théâtre de la Cité internationale)

Pass 3 spectacles : 45€