3 > 5.02 | 20h

Le Regard du Cygne

Avec le Centre Wallonie Bruxelles hors les murs

Erika Zueneli

Para Bellum

[création]

On connaît tous ce pistolet automatique à chargement par court recul du canon… et l’on sait que lui aussi vient du fameux adage : si vis pacem, para bellum. Si tu veux la paix, prépare la guerre. Erika Zueneli, sans peur, mais avec envie courageuse et ténacité, affronte cette idée qui nous semble insupportable, dépassée, irréalisable : la guerre, hier, là, demain ? Qu’est-ce que se préparer au combat ? En choisissant la forme du solo, elle ancre également cette recherche en elle, intimement. Sur quelles ressources peut-elle compter ? Quelle nécessité fait jour ? Quelle matière se mobilise en elle alors, devant cette colère, ce besoin d’affrontement, cette nécessité de certitude ? Face à face, et tour à tour, assaillante assaillie.

Para Bellum devient donc un exercice exigeant d’honnêteté. Aucune esquive n’est permise. Cependant, l’horizon existe, la paix vit aux côtés de la guerre, la refondation possible habite également le corps à chaque instant. Alors ? Vivre, vivre, vivre.

 

Biographie

Formée à New-York (écoles Alwin Nikolaïs et Merce Cunningham), Erika Zueneli débute sa carrière en Italie (compagnie Imago, Andrea Francalanci) avant de s’installer en France. Elle est invitée par Philippe Decoufflé pour la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques d’Albertville en 1992, puis participe jusqu’en 2004 à toutes les créations de Santiago Sempere. Egalement interprète pour Josef Nadj, la compagnie Silenda, le cirque Les Colporteurs et Kataline Patkai, elle collabore ensuite avec la compagnie Mossoux-Bonté pour une dizaine de pièces. En 1998, elle signe les solos Frêles, Espérances et Ashes, et crée à Paris l’Association l’Yeuse avec Olivier Renouf (2000). Très présente sur la scène belge, elle fonde en 2008 à Bruxelles sa propre asbl, Tant’amati/Asbl. Avec une quinzaine de pièces à son actif, Erika Zueneli met en jeu une théâtralité « abstraite » : chacune de ses créations révèle avec finesse son intérêt pour les relations humaines et un art consommé pour rendre inattendu le quotidien.

www.erikazueneli.com

Production

Production : Tant’Amati/Asb
Soutiens : Centre Wallonie-Bruxelles – Paris, Festival Faits d’hiver, Le Regard
du Cygne, La Briqueterie – CDCN du Val-de-Marne, Théâtre des Doms à Avignon
Accueil en résidence : Coopérative Chorégraphique au Sépulcre – Caen, Théâtre des Doms à Avignon, Grand studio (Be), Raffinerie – Charleroi Danse (Be),La Briqueterie – CDCN du Val-de-Marne, Studio Cap

Durée : 40 min

Soirée partagée
avec Lotus Eddé Khouri
et Christophe Macé

Tarif : de 10 € à 15 €
-12 ans gratuit

Distribution

Conception, chorégraphie et interpré­tation :
Erika Zueneli

Dramaturgie :
Olivier Hespel

Regard chorégraphique :
Olivier Renouf

Création sonore  :
Sébastien Jacobs

Lumières :
Laurence Halloy (en cours)

Costumes :
Marie Szersnovicz