25 et 26.01 | 20h30

Théâtre de Châtillon

Christian et François Ben Aïm

FACÉTIES

[création]

La petite communauté construite par les frères Ben Aïm se distingue d’emblée par son empathie irrésistible à l’absurde. Mouvante, tressautante et imprévisible, elle déambule, agitée d’accidents et bévues, sous une cascade pianistique qui rappelle, bien sûr, les films burlesques. Le mot est lâché ! Tout en rythme, temps et contretemps, détours et réactions épidermiques, FACÉTIES nous convie à cette étrangeté qui dénote pourtant toute notre humanité. Ce jeu sans fin avec la frontière du bienséant, du toléré, de la sociabilité. Le rire qui sépare et qui rassemble tout à la fois. Le regard qui se repaît et qui dénonce ou se détourne. Les corps habités d’une énergie vitale presqu’embarrassante comme insatisfaite.

Avec cette création qui se situe dans un registre peu souvent abordé par la danse contemporaine, les frères Ben Aïm proposent, non pas seulement un détour, un défi, ou un remède aux temps actuels, mais la poursuite de leur recherche qui scrute la théâtralité du mouvement, affine sans cesse l’apparition de l’humain dans la gangue gestuelle. Tout un programme !

Biographie

Les «frères Ben Aïm», danseurs chorégraphes, ont développé un travail riche d’une vingtaine de créations qui s’échelonnent sur vingt ans de collaboration en binôme. Leur réunion a posé les bases de leur compagnie, qui fonctionne dans le duo-tandem fraternel : la réflexion de l’un croise l’instinct de l’autre et vice versa, dans une confrontation qui appelle à des projets artistiques en constante évolution. Parmi leurs pièces emblématiques, on retient le diptyque autour de l’univers de Bernard-Marie Koltès, Carcasses, un œil pour deux et En plein cœur. En 2011, L’ogresse des archives et son chien joue pleinement le croisement entre les disciplines, tandis que Valse en trois temps flirte avec le dépouillement. Arise (2019), imaginée en collaboration avec le compositeur-auteur-interprète Piers Faccini dans la Sainte-Chapelle de Paris, confirme la place essentielle de la musique live dans leur démarche.

www.cfbenaim.com

 

Production

Production : CFB 451

Coproductions : Escher Theater (Luxembourg),
Le Trident, Scène nationale de Cherbourg-en-Cotentin, Théâtre de Châtillon,Théâtre des Bergeries de Noisy-le-Sec, accueil studio de VIADANSE – CCN Bourgogne Franche Comté à Belfort, La Commanderie – Mission danse de Saint-Quentin-en-Yvelines.
Coproduction et résidence de création : Le Théâtre, Scène nationale de Mâcon Val de Saône. Aide à la résidence de création : Le Trident, Scène nationale de Cherbourg-en-Cotentin

Soutiens : SPEDIDAM, Région Île-de-France, ADAMI, Centre des bords de Marne, Le Perreux-sur-Marne, Plateaux du Groupe Geste(s) / Lauréat 2020, Arts Vivants en Vaucluse – Centre départemental de Rasteau,Théâtre Chevilly–Larue André Malraux, La Commanderie – Mission Danse de Saint-Quentin-en-Yvelines.
Mise à disposition de studios : Théâtre des Bergeries de Noisy-le-sec, La Briqueterie CDCN du Val-de-Marne, CCN de Créteil et du Val-de-Marne / Cie Käfig , Conservatoire intercommunal de Malakoff, micadanses-Paris, LE CENTQUATRE-PARIS.

Durée : 60 min

Tarif : 10 € à 23 €

Distribution

 

Chorégraphie : Christian et François Ben Aïm

Interprétation : Christian Ben Aïm,
Johan Bichot, Chiara Corbetta, Thibaut
Eiferman, Marie Lévénez, Emilio Urbina

Collaboration dramaturgique : Véronique Sternberg

Composition musicale : Nicolas Deutsch

Scénographie : Camille Duchemin

Création lumière : Laurent Patissier

Costumes : Maud Heintz

Régie générale : Stéphane Holvêque