ARCHIVES 2019

4 > 6.02 2019 – 20h

Le Tarmac – La scène internationale francophone

 

Aïcha M’Bareck et Hafiz Dhaou

Ces gens là !

[création]

 

Conception
et Chorégraphie :
Aïcha M’Barek
et Hafiz Dhaou
Interprètes :
Stéphanie Pignon,
Johanna Mandonnet ,
Gregory Alliot,
Fabio Dolce,
Phanuel Erdmann
Performeur :
Heythem Achour Alias OGRA
Univers sonore :
Heythem Achour Alias OGRA
et Hafiz Dhaou
Création lumière :
Xavier Lazarini, assisté de Jérome Deschamps
Conception des costumes :
Aïcha M’Barek
Photo © Blandine Soulage

 

En filigrane, il y a forcément la chanson de Brel ; on ne pense pas, on ne vit pas et on ne cause pas non plus. Une peinture saignante d’un environnement brutal, cru et désobligeant, où l’hypocrisie et le paraître sont un vernis désespérant. La chorégraphie d’Aïcha M’Barek et Hafiz
Dhaou n’illustre pas la chanson mais s’en imprègne pour donner une vision de la communication à l’heure des réseaux sociaux, où «Ces gens là !» ont tous un bout d’eux à défendre ou à montrer. Vite et fort. Chacun voulant témoigner de son unicité. Chacun cherchant quand même le lien à créer. Comment démêler le vrai du faux ; où est l’artificiel, où est la fiction ? Comment interpréter les signaux que me renvoient l’autre ? Et comment le corps réagit face à cette communication brouillée ?
Là où Narcose, leur précédente pièce, avait quelque chose d’hypnotique et d’éclatant, Ces gens là ! reconstruit cette veine tout aussi fascinante et étourdissante. Portée par un quintet prêt à toucher à des états extrêmes, la pièce révèle le matériau préféré des deux chorégraphes : l’humain.

 

Partenaires à la ville et à la scène, Aïcha M’Barek et Hafiz Dhaou sont tous deux nés à Tunis. Après avoir intégré le Conservatoire de Musique et Danse de Tunis, ils rejoignent le Sybel Ballet Théâtre en 1995 où ils dansent dans plusieurs pièces (Chutt, Ikaa, Karakouz, Elexir, Sans Obscure). En 2000, ils obtiennent chacun une bourse de l’Institut Français de Coopération de Tunis et intègrent la formation de l’École Supérieure du Centre National de Danse Contemporaine d’Angers. À cette occasion, Aïcha M’Barek imagine le quatuor Essanaï (L’artisan). Hafiz Dhaou, quant à lui, crée son solo Zenzena (Le cachot). En 2005, ils ont créé la compagnie CHATHA, implantée à Lyon où ils résident.

 

Production : CHATHA / Coproduction : CCN de Franche-Comté à Belfort VIADANSE, Mâcon Scène Nationale, L’Espace des Arts – Scène Nationale Chalon-sur-Saône, Le Tarmac–La scène internationale francophone Paris / CCN d’Orléans, CCN de Mulhouse -Ballet du Rhin dans le cadre de l’accueil- studio Pôle sud CDCN Strasbourg accueil-studio délocalisé au Théâtre du Marché aux Grains de Bouxwiller / “Ces gens là! ” a bénéficié du soutien de l’ADAMI.
Aïcha M’Barek et Hafiz Dhaou sont artistes associés au CCN de Franche-Comté à Belfort VIADANSE 2016-2018. / CHATHA est subventionnée par la Drac Auvergne Rhône Alpes / Ministère de la Culture et de la Communication au titre de l’aide aux Compagnies chorégraphiques et par le Conseil Régional Auvergne- Rhône-Alpes. et reçoit le soutien de l’Institut Français et de l’Institut Français / Ville de Lyon pour ses projets à l’étranger, l’ONDA et ARCADI pour sa diffusion.